Quelques problématiques :

 

Chez la femme, le plus souvent :

 

- Dysfonctionnement orgasmique (impossibilité ou difficulté à atteindre l'orgasme)

- Vaginisme (pénétration impossible)

- Dyspareunie (douleurs lors de la pénétration)

 

et chez l'homme :

 

- Impuissance

- Ejaculation prématurée ou retardée

- Anéjaculation (absence d'éjaculation)

 

 

Cecile Sarah

Le principal motif de consultation provient d'un trouble du désir (frigité chez la femme, troubles de l'érection chez l'homme). La cause est le plus souvent multifactorielle.

 

Au-delà de ces symptômes qui sont habituellement bien identifiés par les personnes qui consultent, d'autres problématiques moins "évidentes" peuvent exister :

 

- des troubles de l'orientation sexuelle

- des blocages dus à un abus sexuel

- la présence de fantasmes dérangeants

- un certain type de comportement sexuel (voyeurisme, fétichisme...)

 

C'est la sensation de mal-être dans le vécu de sa sexualité ou l'empêchement de la vivre (culpabilité, honte) qui motive à entamer une sexothérapie.

 

 

Vous serez accompagné par un thérapeute à votre écoute et qui dispose d'outils efficaces susceptibles de vous aider à découvrir vos propres ressources et à les utiliser, dans l'objectif d'améliorer et changer ce qui peut l'être.

 

La sexothérapie, c'est visiter son ombre, la traverser, et choisir d'aller vers la lumière.

 

 

 

 

 

 

 

 

Previous page: Pourquoi la sexothérapie ?  Page suivante : La thérapie de couple